Face à la Chine, l’Inde renforce sa défense le long de sa frontière himalayenne

Un an après des affrontements dans la région du Ladakh qui avaient fait au moins 20 morts parmi les soldats indiens et quatre côté chinois, l’Inde renforce sa défense le long de la frontière qui sépare l’Arunachal Pradesh du Tibet, une zone sous haute tension avec la Chine.

L’Etat indien de l’Arunachal Pradesh, dont Pékin revendique la souveraineté considérant qu’il s’agit du territoire Sud du Tibet, avait été brièvement occupé par la Chine, trois ans après la fuite en mars 1959 du 14e Dalaï Lama, lors d’un conflit bref mais sanglant. (Avec AFP)
______________________________________

Pour ne manquer aucune vidéo, abonnez-vous à la chaîne YouTube des Echos : https://bit.ly/2GZgOWy

Publicidad

Retrouvez plus d’articles sur : https://www.lesechos.fr/

Toutes nos vidéos : https://videos.lesechos.fr/
Facebook : https://www.facebook.com/lesechos/
Twitter : https://twitter.com/LesEchos?lang=fr